Mixblik

Mixblik est une fondation qui se consacre à l’élaboration de conserves artisanales dans l’objectif d’offrir de nouvelles opportunités au plus grand nombre de femmes possible.
Boîte d’houmous en conserve, élaboré par Mixblik
Entreprise : Stichting Mixblik
Fondation : 2020
Lieu : Pays-Bas
Exercer : Élaboration de conserves artisanales
Distribution : Pays-Bas
Modèle : Autoclave vertical TERRA Food-Tech® CFS-150-V

Mixblik fue creada en 2020 por las neerlandesas Iris van Beers y Esther van der Hoeven, con la voluntad de ofrecer una nueva oportunidad al mayor número de mujeres posible. Y, para ello, se dedica a la elaboración y venta de alimentos envasados, sostenibles y de producción local.

Mixblik porte donc deux casquettes, celle de fondation et celle d’entreprise : une initiative de conserves à vocation sociale. Tout a commencé avec le projet « Blikvanger », un atelier social et créatif pour les femmes en situation de vulnérabilité. À partir de cette initiative, plusieurs participantes ont décidé de se lancer dans l’aventure Mixblik.

Mixblik élabore différents types de conserves, disponibles en deux formats : ragoût de lentilles, Silsia d’Érythrée, houmous, et d’autres produits en prévision. Les deux premiers sont proposés en boîtes de conserve, grandes et petites, et l’houmous uniquement en petit format. Mixblik prépare également des samoussas, sorte de petits beignets fris ou cuits au four, avec deux types de farces : pommes de terre et carotte, ou persil et feta.

Problème : comment s’auto-financer avec des conserves de ragoût

Femmes préparant des conserves chez Mixblik

Le principal problème de cette entité néerlandaise consistait à concilier sa vocation sociale en tant que fondation avec celle d’une entreprise viable, afin de pouvoir s’auto-financer. Réussir à offrir de nouvelles opportunités à des femmes, souvent analphabètes, et les aider à développer différentes compétences telles que l’administration, la vente, le réseautage et le développement de produits, le tout par le biais de la production de ragoûts en conserve. Dans le même temps, devenir une fondation entrepreneuriale totalement indépendante financièrement s’est révélé très difficile.

Un autre obstacle rencontré lors du lancement de ses activités a été la nécessité de changer certaines tendances, en particulier le peu d’habitude d’acheter de la nourriture en conserve aux Pays-Bas. Selon une étude sociale menée par un organisme indépendant sur demande de Mixblik, la société néerlandaise pense que la nourriture en conserve n’est ni savoureuse, ni saine, ni fraîche. Cette étude concluait également que les personnes interrogées veulent consommer des aliments sains et de saveur agréable, mais n’ont pas le temps de cuisiner. Partant de là, la fondation s’est donné la mission de convaincre le public que ses ragoûts en conserve non seulement permettent de préparer un repas de façon rapide et facile, mais qu’ils sont également savoureux et sains.

Houmous élaboré par Mixblik

Par ailleurs, la même étude a montré que seulement deux consommateurs sur trois pensent que la nourriture en conserve est durable. Ce n’est pas le cas de Mixblik, qui a choisi d’utiliser des boîtes de conserve, qui peuvent toujours être recyclées. Elles ne nécessitent pas d’emballage supplémentaire, sont légères et peuvent être conservées en dehors du réfrigérateur. Par conséquent, le gaspillage d’énergie est minime lors du transport et du stockage ultérieur.

Défi : élaborer des ragoûts en conserve savoureux, naturels, et sans besoin de réfrigération

Femmes préparant des conserves chez Mixblik

Les défis ont surgi car la fondation poursuivait les objectifs suivants :

  1. que les produits ne nécessitent pas de réfrigération ;
  2. que les conserves ne s’oxydent pas ;
  3. que les préparations restent savoureuses sans ajouter d’additifs ni de conservateurs.

Mixblik s’est vue confrontée à un véritable casse-tête afin de parvenir à ce que ses ragoûts de lentilles, Silsias d’Érythrée et houmous maintiennent toute leur saveur une fois mis en conserve. Elle a dû jouer avec les ingrédients de ses recettes, sans pour autant perdre le goût traditionnel. La difficulté réside dans les légumes utilisés et dans leurs multiples combinaisons.

Solution : conserver les ragoûts au moyen d’un autoclave

Boîtes de conserve de Mixblik à l’intérieur de l’autoclave de TERRA Food-Tech

Suite à ses recherches, Mixblik a opté pour la stérilisation comme méthode idéale pour la conservation de ses préparations. Après avoir étudié différentes solutions, elle a choisi un autoclave TERRA Food-Tech®. Grâce à la stérilisation, le problème de la réfrigération est résolu d’emblée.

« L’expérience de Mixblik avec TERRA Food-Tech® a été très agréable. Ils nous ont beaucoup aidées, tant avec la configuration de l’autoclave qu’avec les premières étapes de la mise en conserve. »

Iris van Beers et Esther van der Hoeven, fondatrices de MixBlik

La corrosion dans les boîtes de conserve représentait un problème car, avec l’eau et les hautes températures, les boîtes avaient tendance à s’oxyder, ce qui donnait un goût affreux aux aliments et empêchait la fixation des étiquettes. Finalement, avec l’aide technique de TERRA Food-Tech®, Mixblik a réussi à déterminer le temps exact de stérilisation pour que les conserves ne se détériorent pas.

« Les boîtes de conserve sont plus compliquées que les bocaux en verre. La qualité de l’eau doit être très contrôlée pour éviter la corrosion et la fermeture. C’est un travail très très minutieux. »

Iris van Beers et Esther van der Hoeven, fondatrices de MixBlik

Le goût des plats était un autre sujet de préoccupation car, comme nous l’avons indiqué plus haut, il dépend aussi du type de légumes utilisés, en particulier au moment de les stériliser. Différents essais ont été réalisés avec différentes combinaison de légumes, d’herbes et de temps de cuisson. Finalement, Mixblik a déterminé les paramètres et les recettes idéales pour la majorité de ses produits. Elle étudie toujours comment parvenir à maintenir la saveur de l’aubergine lors de la mise en conserve.

Femme préparant des conserves de Mixblik avec l’autoclave TERRA Food-Tech

« L’autoclave de TERRA Food-Tech® a été très important pour notre entreprise. Sans lui, nous n’aurions pu vendre aucun de nos produits à long terme. Nous sommes très satisfaites de notre autoclave et des services fournis par TERRA Food-Tech®. »

Iris van Beers et Esther van der Hoeven, fondatrices de MixBlik

Maintenant que tous les objectifs ont été atteints, Mixblik nous indique qu’elle dispose d’un protocole d’action très bien établi. Chacun de ses plats est préparé à partir de zéro. De plus, la chaleur générée lors du traitement des produits est optimisée : les ragoûts ne sont pas totalement cuits, mais terminent leur cuisson à l’intérieur de l’autoclave. Les boîtes de conserve sont remplies et pesées, veillant au poids correct de chacune. Elles sont ensuite fermées à l’aide d’un appareil spécifique. Le lot est introduit dans l’autoclave et l’une des boîtes est utilisée comme test. Celle-ci est placée au milieu des autres boîtes avec une sonde centrale de température, afin de déterminer quand la stérilisation est terminée. Le programme spécifique de l’autoclave est lancé, et l’appareil fait le reste du travail. Une fois le processus terminé, les boîtes de conserve sont stockées jusqu’à leur mise en vente.

Femme avec des boîtes de conserve Mixblik devant les yeux

« Nous le referions sans hésiter. Avec les connaissances que nous avons acquises, une fois tous les obstacles surmontés, nous sommes encore plus confiantes dans l’avenir de nos produits en conserve. Et, pour tout dire, l’autoclave de TERRA Food-Tech® simplifie grandement la tâche. »

Iris van Beers et Esther van der Hoeven, fondatrices de MixBlik
Partager l'article
si vous l'avez aimé Mixblik

Vous pouvez également être intéressé

Peixos Mielgo se consacre à l’élaboration, la vente et la dégustation de produits de la mer. Elle propose également à sa clientèle des bouillons de poisson et des sauces.

Quattro Stagioni est le premier atelier de conserves artisanales de la République de Saint-Marin, destiné à promouvoir le territoire et l’alimentation de qualité.

Tilberedt est une entreprise qui propose des plats cuisinés en conserve à consommer en plein air, créée par Michael Pedersen, un marin passionné et chef danois qui jouit d’une excellente réputation dans son pays.

Le projet Sussex Surplus a été mis en place par Feedback Global pour intégrer les jeunes en danger d'exclusion dans un dispositif leur permettant de fabriquer des soupes et des veloutés en conserve.

EatNow Food est un service de menu bio et sain dans un format de sachet créé par MyMeal Catering, une entreprise de restauration indonésienne.

Antoni Izquierdo Gourmet est une nouvelle ligne d'activité du restaurant Mas dels Arcs spécialisée dans les sauces, les sautés et les conserves de la Costa Brava.