L’atelier collectif de Tagamanent

VEAMAT signifie Vivero de Empresas Alimentarias Municipal del Ayuntamiento de Tagamanent (Vivier des entreprises alimentaires municipales de la ville de Tagamanent), il s'agit d'un atelier collectif pour les producteurs locaux.
L’atelier collectif de Tagamanent
VEAMAT, atelier collectif de la ville de Tagamanent.
Entreprise : VEAMAT | Ayuntamiento de Tagamanent
Fondation : 2017
Lieu : Tagamanent, Barcelone (Espagne)
Exercer : Atelier collectif
Distribution : Localement
Modèle : Autoclave verticaux TERRA Food-Tech® CFS-28V

VEAMATsignifie Vivero de Empresas Alimentarias Municipal del Ayuntamiento de Tagamanent (Vivier des entreprises alimentaires municipales de la ville de Tagamanent). Il a été créé en 2017 dans le but de revitaliser le tissu productif agroalimentaire de la région, en offrant aux entrepreneurs et micro-entreprises du secteur un espace et des installations communes.

L’atelier collectif VEAMAT permet aux producteurs locaux de disposer d’un atelier avec des machines professionnelles sans qu’ils aient besoin d’un investissement initial, de bénéficier de conseils et surtout de pouvoir vérifier la viabilité de leur projet avant de le réaliser eux-mêmes.

Problématique : création de l’atelier collectif

Producteur local dans l'atelier collectif VEAMAT

« Le succès de cet atelier réside dans le fait qu’il est né du besoin d’un groupe de voisins qui souhaitaient exercer une activité dans le secteur primaire et ont proposé de construire un atelier. Le conseil municipal a pris ce projet à son compte et s’est adressé aux administrations publiques compétentes pour commencer à le développer. »

Ignasi Martínez, maire de Tagamanent

La principale préoccupation de l’atelier collectif VEAMAT était de trouver des machines professionnelles et complexes adaptées à un usage collectif.

Défis : trouver des machines techniques résistantes et assurer une formation continue.

Trouver des machines professionnelles et résistantes pour une utilisation collective et pouvoir compter sur une formation adéquate et continue pour tous les membres de l’atelier et pour les nouvelles recrues, ont été les principaux défis à résoudre par la mairie de Tagamanent lors de la création de VEAMAT.

Dans le cas de machines plus complexes et professionnelles telles que l’autoclave, un équipement essentiel pour garantir le respect des normes de qualité en matière de sécurité alimentaire, la simplicité d’utilisation et les conseils ont été essentiels lors du choix de l’équipement.

Pour cette raison, il était nécessaire de trouver un autoclave résistant et aussi, si possible, un autoclave local, d’une entreprise proche, ce qui leur permettrait de créer un lien de confiance avec les producteurs locaux.

Solution : avoir un grand partenaire pour la production dans des ateliers collectifs.

VEAMAT est une initiative municipale et, en tant que telle, les dépenses doivent être bien établies et les fonds investis de manière optimale. Dès le début, il fallait un autoclave robuste, ainsi qu’un service de conseil technique agroalimentaire disponible pour résoudre tout problème ou incident.

« Nous avons à notre disposition la cellule de refroidissement ou l’autoclave que j’utilise pour la désinfection et pour garantir la sécurité des processus alimentaires avec lesquels je travaille. Sans ces machines, je ne pourrais pas fabriquer toute cette gamme de produits. »

Marisa Pelaez, productrice locale de Cor del Montseny

D’autre part, comme il y a beaucoup de producteurs qui l’utilisent et l’utiliseront, il était essentiel d’avoir un programme de formation spécifique pour savoir le faire fonctionner correctement et ainsi obtenir le maximum de bénéfices et les meilleurs résultats de l’autoclave. À cette fin, TERRA Food-Tech®a proposé différents cours, en distinguant les nouveaux participants ayant des besoins de débutants et les producteurs plus expérimentés ayant des préoccupations plus spécifiques et avancées concernant l’utilisation de l’autoclave.

De même, le fait qu’il s’agisse d’un atelier collectif et communautaire ne signifie pas que l’individualité ne compte pas. Chaque producteur a des besoins spécifiques et chaque produit a des caractéristiques spécifiques. L’éventail des producteurs et des produits artisanaux conçoivent leurs produits au sein de VEAMAT est très large, il faut donc des conseils personnalisés. Grâce à Albert Monferrer, conseiller alimentaire qui collabore avec TERRA Food-Tech®, les participants à cette initiative ont pu compter à tout moment sur des conseils et un soutien technique pour la production de conserves et de plats cuisinés conditionnés.

Artisan producteur dans l'atelier collectif VEAMAT

« Des problèmes ? Albert Monferrer, un consultant en alimentation qui collabore avec TERRA Food-Tech®, a résolu pour moi un grand nombres de ces problèmes. Il m’a aider à comprendre comment faire fonctionner un autoclave, m’a donné une formation et m’a facilité la tâche, tout en m’aidant à mieux développer mon produit et à améliorer ma productivité. Il est clair que lorsque je créerai mon propre atelier, l’autoclave y sera un équipement indispensable. »

Ma Àngels Puertas, productrice d’Aixada Conservas

Si vous envisagez de lancer une activité dont la conserve sera le produit phare et/ou si vous cherchez plus d’informations sur les ateliers collectifs, vous trouverez sur notre Blog un article sur Les ateliers collectifs : une opportunité de lancer de nouveaux produits artisanaux pour les producteurs locaux.

Partager l'article
si vous l'avez aimé L’atelier collectif de Tagamanent

Vous pouvez également être intéressé

Peixos Mielgo se consacre à l’élaboration, la vente et la dégustation de produits de la mer. Elle propose également à sa clientèle des bouillons de poisson et des sauces.

Quattro Stagioni est le premier atelier de conserves artisanales de la République de Saint-Marin, destiné à promouvoir le territoire et l’alimentation de qualité.

Mixblik est une fondation qui se consacre à l’élaboration de conserves artisanales dans l’objectif d’offrir de nouvelles opportunités au plus grand nombre de femmes possible.

Tilberedt est une entreprise qui propose des plats cuisinés en conserve à consommer en plein air, créée par Michael Pedersen, un marin passionné et chef danois qui jouit d’une excellente réputation dans son pays.

Le projet Sussex Surplus a été mis en place par Feedback Global pour intégrer les jeunes en danger d'exclusion dans un dispositif leur permettant de fabriquer des soupes et des veloutés en conserve.

EatNow Food est un service de menu bio et sain dans un format de sachet créé par MyMeal Catering, une entreprise de restauration indonésienne.